tank

Pour le 70ème anniversaire de la création de la Corée du Nord, pays qui compte plus d’armes que d’arbres et de fleurs, Bébé Kim a voulu la jouer « soft ». Des milliers de soldats ont défilé, certes, l’artillerie a suivi, mais l’absence de missiles balistiques intercontinentaux a été vivement remarquée. Il y avait bien les chars, les lance-roquettes, les avions chasseurs, et des missiles aussi, mais de courte portée, pas de ceux capables d’atteindre le territoire Américain, mais tout juste bons à toucher le voisin du Sud ou le Japon. Rien d’alarmant en somme ! Pour les efforts de Kim, il faudra songer à lui pour le prochain prix Nobel de la paix et la détente ne devrait pas en rester là, car selon les sources d’Amertume, le porcelet Coréen songerait pour l’an prochain à un grand défilé du type « Gay Pride ».  Pour la petite histoire, sachez qu’il y avait parmi les spectateurs, le comédien  Russe Gérardiev Depardielov, éternellement séduit par les hommes de bonne volonté.