dinosaure

L’Ex résident, pensionnaire du Conseil Constitutionnel et Immortel de l’Académie Française est dans tous ses états. « L’argent va avec le pouvoir, le pouvoir est avec l’argent, et l’enrichissement des plus riches est plus rapide qu’il ne l’a jamais été. » C’est ce qu’il a confié récemment lors d’une sortie du formol. Si c’est lui qui le dit, ça doit être forcément vrai ! Il aurait pu rajouter tout de même que les plus pauvres s’appauvrissaient de plus en plus, mais la pauvreté, ce n’est pas trop son rayon. Rappelons que l’Australopithécus, est l’Ex qui coûte le plus cher au contribuable Français, selon René Dosières, grand spécialiste des fortunes de nos politiciens. Pas moins de 2,2 millions d’euros par an que l’Etat doit débourser pour l’entretien du chef d’œuvre en péril : accompagnement, surveillance d’une quinzaine de gendarmes, frais de résidence    qu’on met à sa disposition. Et il n’est même pas compté ses émoluments d’ancien résident, de député, de maire, ceux actuels du Conseil Constitutionnel, et autres avantages. Largement de quoi ne pas toucher à sa fortune personnelle ! Saluons au passage la mémoire de De Gaulle et celle de Mitterrand qui ont eu la décence de tirer leur révérence sans trop lambiner et ainsi moins coûter la peau du cul de l’Etat.  Et que je ne termine pas mon laïus sans une petite réfléxion philosophique: peu importe d' être un peu moins riche que les très fortunés, si on a la chance d'être bien plus à l'aise que les moins pauvres.