2019-01-06 10

Voilà qui va sûrement interpeller tous les bidouilleurs de l'ordi ! Mon pc est devenu subitement frileux par ces températures hivernales, il n'est pas loin de la pneumonie. Cela fait bien une bonne dizaine de jours que je suis un naufragé  de la connexion. Au petit matin, quand j'appuie sur le bouton pressoir, le pc  met des plombes à démarrer  et se fait larguer par la machineà café qui aurait largement le temps d'abreuver tout le quartier avant qu'il se décide à ronronner et à faire son bip. Après ces atermoiements, c'est parti mon kiki ! Je peux l'éteindre à tout instant et le rallumer derrière sans problème.  J'ai cru alors que c était gagné, mais le lendemain, rebelote! Alors mon cher Watson ? Vous avez bien sûr deviné que l' animal avait besoin de chaleur. Pas besoin de sortir de la Silicon Valley pour cette déduction! Du coup, j'opère avec les deux mains. Le bouton pression avec la gauche et le sèche tifs dans la droite, balayant de chaleur les entrailles de la bête.  Et ça démarre dans la minute ! Je suis devenu le roi du brushing et de l'indéfrisable ! Ceci dit, y a de quoi s'interroger sur la chose. D' éminents  spécialistes ont évoqué un dysfonctionnement du bios, une déficience de la carte maman, de la boîte d'alimentation et de ma tête, alouette... J'ai même changé la pile de la carte maman. Rien n'y a fait ! Et puis, et puis, le mal a empiré; la respiration n'a plus tenu trop longtemps, et les arrêts en cours de route se sont multipliés.  J'ai fini par ranger le séchoir et j'ai remisé la machine dans un coin. J'ai bien songé à dégoter une vieille Remington pour taper ma prose, et à l'heure où je vous parle, j'use de la tablette de Madame, qui me donne des symptômes parkinstoniens. Demain, c'est les soldes. Faut voir !