burgess 1

Qu’y a-t-il de plus vicieux chez un rugbyman que d’aller planter ses doigts dans les yeux de l’adversaire au cours d’une mêlée quand on pense qu’on ne sera pas vu pas pris !? La fourchette » qu’on appelle ça, et dans le cas présent, c’est encore pire, car le salopard tente carrément d’énucléer son adversaire. C’est au rugby à 13 que ce délit a été commis et dans le championnat Australien avec dans le rôle de l’éborgneur le joueur vedette George Burgess. Son équipe a pour joli nom « les petits lapins de South Sydney ». Vous m’en direz tant ! 20 semaines d’expulsion des terrains qu’il devrait écoper alors qu’il serait plus judicieux de l’expulser à vie. Mais bordel de cul de kangourou, ça existe forcément le badmington en Australie, et c’est là que sa maman aurait dû l’inscrire. Mais en y réfléchissant bien, le petit lapin aurait été fichu de sodomiser son adversaire avec le manche de sa raquette. Le plus embêtant dans l'histoire, c'est que devant toutes ces sordides incivilités, Petit lapin n'en ayant pas le monopole, des tas de gamins en demande de sport doivent revoir leur choix...

burgess 2

Le petit lapin en question s'affichant sur Instagram avec sa copine. Garde bien tes lunettes, fifille !