Blog AMERTUME

18 octobre 2019

LA DÉTRESSE DU MEUNIER ET DE SA MEUNIÈRE

meunier 3

Deuxième procès pour Balkany qui en reprend encore une petite couche. Ce coup-ci, c'était pour blanchiment. Quoi d'étonnant pour qui a les mains dans la farine ? Sa femme est condamnée aussi , mais vu que son état de santé est au plus bas, elle sauve ses fesses de la geôle. Elle va sûrement être transportée en civière sur tous les plateux de télé où elle se fait inviter. Ci dessus, un aperçu du moulin de Cossy à Giverny que les meuniers ont acquis avec du blé pas très propret et qu'on leur confisque entre autres biens. Voilà qui peut donner au tiers état une petite illusion d'égalité entre citoyens, avant de revoir l'un de ces deux lascars à la tête de leur ville. Leurs concitoyens en redemandent ! 

Posté par Gilleren à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 octobre 2019

KIM À L’AVENTURE AU GALOP

kim horse 1

Un cavalier surgissant de la nuit et sur terrain glissant ! Ça faisait un bail que chez Amertume, on n’avait pas de nouvelles du gros Bébé Kim à qui son rond de serviette est réservé. En cet épisode, on le retrouve caracolant majestueusement sur son cheval blanc. Il faudra changer la devinette, Henri IV, c’est devenu obsolète. Et cette photo, on la doit à la North Korea’s Korean Central News Agency, qui n’a pas son pareil pour nous transcender le Fils du Ciel, lui faire renverser les montagnes et les descendre aussi au galop.

kim horse 2

Ici, le montage est beaucoup plus sobre. Le cheval est au repos mais il a tout de même fallu hisser la bête sur son dos. Pas une mince affaire !

kim horse 3

Beaucoup plus raisonnable cette situation ! Reconnaissez que si les montages d'Amertume manquent de professionalisme, ils restent somme toute un peu plus crédibles.

 

Posté par Gilleren à 19:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2019

DÉMENTI

jacob 2

Le blog Amertume annonçait précédemment avoir identifié Dupont de Ligonès dans la région parisienne. Que nenni ! L’individu repéré, connu sous le pseudonyme de « Gueule d’Ange » est un professionnel de la politique inscrit chez Les Ringards. Il a d’ailleurs obtenu ce dimanche la majorité des suffrages des militants le nommant ainsi à la présidence du parti. Mille excuses, donc, à nos lecteurs qui voudront bien reconnaître cependant que nous n’avions pas été affirmatifs comme ont pu l’être dans un passé récent, d’autres confrères à ce sujet. Il est vrai que nous aurions dû être plus clairvoyants, au vu de la tête de pitbull du suspect.  

Posté par Gilleren à 08:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2019

COMME UN AIR DE LIGONÈS

ligones

La rédaction du Blog Amertume lance une alerte en direction des services de police !  Une équipe du blog missionnée en permanence sur cette affaire criminelle hors du commun, mettant en cause le dénommé Dupont de Ligonès aurait repéré depuis quelques temps un homme errant ici et là dans la capitale et présentant une forte ressemblance avec le présumé meurtrier exterminateur de sa famille. Une ressemblance, pas forcément avec Dupont, mais avec Ligonès , cela ne fait presque aucun doute. L'individu a même été surpris en situation de gentleman- farmer dans la banlieue chic de la capitale. Certes, des modifications de physionomie sont évidentes, le nez peut-être, la coiffure, les oreilles, et surtout le regard revêche, mais on peut faire confiance à cet individu qui a su , s’il n’est pas mort, déjouer toutes les investigations de la police, pourtant toujours pétrie de malice. Nous tenions donc, par civisme et non par délation à apporter ce témoignage qui pourrait s’avérer capital pour la  suite et surtout la conclusion de l’enquête. Nous ne manquerons pas dans nos prochaines éditions de tenir nos lecteurs informés

Posté par Gilleren à 18:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2019

PROMO SUR LES OEUFS

 Les fourmis attaquent au lever du rideau ! Il s'agit d'une promotion sur les oeufs dans un  supermarché de Sanjiang dans l' est de la Chine. Des oeufs cassés, ou des oeufs pas cassés . L'occasion de revisiter à ce sujet le sketch de Fernand Raynaud.

promo 1

promo 2

promo 3

 

 

 

 

Posté par Gilleren à 09:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 octobre 2019

COUAC À L’OPÉRA

casta 2

La saison « Harcèlement » se poursuit avec pour épisode cette fois-ci, les frasques du ténor Placido Domingo. On ne veut plus de lui à la direction de l’opéra de Los Angeles d’où il a dû démissionner. Déjà, en septembre dernier, il avait dû renoncer à interpréter Macbeth au Métropolitan de New-York, les organisateurs lui ayant fait savoir qu’il n’était plus dans les cordes. Toute une flopée de c hanteuses se sont plaintes d’avoir été harcelées par le bellâtre du Bel Canto. Mains sous les jupes, baisers forcés avec chantage à la carrière, tout ça a fini par faire grincer les violons, et on y a mis un bémol. Et ça remonte à loin, paraît-il, la Castafiore est là pour en témoigner, et bien sûr, on peut se demander pourquoi on en fait l’écho seulement maintenant, mais ça, c’est une autre musique.

(Merci à Hergé pour sa participation.)

Posté par Gilleren à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

AVANT-SAISON

telesiege

C'est vrai que ça peut vous interroger ces vaches qui attendent le démarrage du télésiège trois mois avant l' ouverture de la saison, mais c'est du tout gagnant si elles veulent éviter de faire  la queue. Vous n'avez jamais vu des tas de retraités qui dès 8 h du  matin sont agglutinés devant les portes du supermarché, attendant que ça ouvre !?  

( Rencontre faite avec ces demoiselles à la station de  l'Alpe du Grand Serre - 1er octobre 2019)

Posté par Gilleren à 08:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2019

LES PERLES SAUTEUSES D'UKRAINE

Aucun doute, la relève est assurée sur les sautoirs. Sur le plan de la performance, mais aussi, sur celui de la    plastique  ! J'en veux pour preuve les deux Ukrainiennes, Yaroslava Mahuchikh et Yuliya Levchenko qui ont brillé aux championnats du monde d'athlétisme à Doha au Qatar. Du haut de son 1, 81 m et de ses 18 ans, Youroslava aura titillé jusqu'au bout la championne du monde Lasitskene pour finir derrière elle à la 2ème place. Qu'elles me permettent d'afficher ici leurs photos, tout en gardant à leur encontre, vu leur jeune âge, une réserve pudique. Pas envie de passer pour Weinstein ou Epstein! Einstein, je veux bien, mais va falloir que je révise ! Bref, ces perles n'ont rien à envier à leurs ainées Yelena Isinbayeva , Blanca Vlasic et autres, dont j'ai déjà parlé ici et par tous les Saints de l'Ukraine, et du Qatar aussi,  qu'est-ce qu'elles sont belles ! Belles au stade, comme à la ville !

yaroslava

yar 2

Yaroslava 

yuliya 3

yuliya 2

Yuliya

 

Posté par Gilleren à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2019

BOUCHON AUX INVALIDES

bouchon

Y-avait du monde aux Invalides en ce dimanche de fin septembre, où était exposé le cercueil de Jacques Chirac. L'occasion d'échanger entre badauds sur les qualités de ce grand homme. Et la visite était gratuite, en plus ! Pas de quoi s'en priver ! Et l'occasion pour chacun d'entre vous de tester sa vision !

Posté par Gilleren à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

VOUS PRENDREZ BIEN UN P’TIT NOIR ?

starb 1

Si je vous dis « Starbucks », ça vous parle forcément, excepté peut-être à mes lecteurs de la Motte Beuvron et de sa campagne environnante, et que ces derniers n’y voient ni intention péjorative, ni moquerie de ma part. Je dirai même plus qu’en échappant aux dernières tendances, ils s’en sortent le cul propre. Starbucks, qui tient son nom d’un personnage de Moby Dick de Herman Melville, est une chaîne de cafés créée aux USA en 1971 et qui pas à pas a fini par s’installer avec ses magasins franchisés dans tous les coins de la planète.  En France, les premiers cafés ont été installés en 2004, et pour ma part, j’ai mis une douzaine d’années avant d’en connaître l’existence. Amis de La Motte, je vous salue bien ! Voilà tout à fait le genre d’estancot que j’évite, et je laisse volontiers de l’espace à celles et ceux qui ont toujours choisi de payer l’ordinaire plus cher afin de se distinguer. La dernière fois où j’ai contourné un Starbucks, c’était à l’aéroport St Exupéry de Lyon, où je lui ai préféré la machine à pièces. Maintenant, il est vrai que je pourrais très bien envisager d’entrer dans celui qui vient de se monter à Milan sous prétexte d’aller aux toilettes, et disons le honnêtement, d’y jeter un œil tant l’endroit semble surprenant. Ces photos me rappellent le film de Tim Burton, Charly et la chocolaterie, inspiré du roman de Roald Dahl.

starb 2

Une entrée qui se fait dans le bâtiment historique Palazzo delle Poste sur la Piazza Cordusio. Il y a là un petit air "Grand Place" à Bruxelles.

starb 3

Un décor fantastique. Avec ses tuyaux en cuivre et ses poutres métalliques multicolores, on entre dans le café surdimensionnel. On distribue un plan de circulation pour s' y retrouver.

starb 4

Le coin de la torréfaction. Ca doit humer bon...

starb 5

Après la torréfaction, les grains de café se reposent dans cet immense tonneau. Chut !

starb 6

starb 7

Les coins de la pizza et de la crème glacée, incontournables en Italie.

starb 8

Le bar le plus glamour de l'établissement. On y sert des cocktails à base de thé ou  de café, et d'alcool tout court.

bistrot

Photo Robert Doisneau

Posté par Gilleren à 14:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2019

AL VALLE DE LOS CAIDOS

franco 2

Voilà un titre de billet comme je les affectionne et qui en jette. Non, il ne s’agit pas d’un western du regretté Sergio Leone, mais ça évoque l’exhumation à venir du moins regretté Franco qui sévit en Espagne d’une main de fer de 1939 à 1975. A sa mort on enterra donc la dépouille du caudillo à Valle de Los Caidos,  la vallée de ceux qui sont tombés. On était déjà dans l’irrationnel, puisque ce vieux dictateur n’est jamais mort d’être tombé, même pas dans sa baignoire, mais il est mort tout bêtement dans son lit à l’âge de 83 ans, après des jours et des jours d’agonie. Ce fut, et je m’en souviens, malgré mon jeune âge à l’époque, un feuilleton haletant. Ce monument situé à une cinquantaine de kilomètres de Madrid avait été voulu par Franco, et il était destiné aux nationalistes qui avaient combattu pour lui. En 1958, par signe de réconciliation et aussi par astuce politique, il y autorisa l’accès aux républicains. Donc, jusqu’ici, les deux camps belligérants reposaient ensemble avec celui qui les avaient mis en opposition, avant que ça cogite du côté de la gauche espagnole et qu’on décide d’envoyer le caudillo bouffer les pissenlits en d’autres pâturages. Ce n’est pas encore fait, mais ça ne saurait tarder, incessamment sous peu. La famille renâcle évidemment et les nostalgiques essaient encore de pourrir la décision. Même le prêtre bénédictain qui s’occupe de la basilique traîne de la soutane en bon catho facho qui se respecte, et ça va même jusqu’aux réserves d’un magistrat récalcitrant qui soulève les risques courus par les ouvriers chargés de soulever la pierre tombale qui pèse ses deux tonnes. Bref, ce Franco aura empoisonné les Espagnols du début à la fin. Franco, c’est comme la paëlla de Consuela, quand y en a plus, y en a encore. Moi, je vous dirai que ce qui m’intéresse le plus dans cette histoire, c’est l’exhumation elle-même. Ce n’est pas rien d’aller creuser sur la tombe d’un dictateur ! Vous allez me trouver morbide, peut-être, mais si le blog n’était pas gêné financièrement aux entournures, j’aurais bien envoyé une équipe pour fouiner à Los Caidos pour voir ce qu’il en reste du Caudillo. Les bottes, la casquette, les médailles et les bretelles sont-elles restées en état ? Et puis, fantasme des fantasmes, dérober sa dépouille, la planter bien droit à l’entrée de sa propriété comme on plante un épouvantail et demander à ses visiteurs : « Vous avez dit bonjour à Franco !? »

franco

Posté par Gilleren à 23:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2019

FRUITS DE SAISON

prison 4

Dois-je préciser et faire les présentations ? Peut-être pour mes lecteurs d'Outre Atlantique pour qui ça n'est pas venu aux oreilles ?! Et bien, c'est Madame le Maire par intérim de Levallois- Perret, Isabelle, pour les intimes, qui vient rendre visite à son époux, Mr Balkany, le maire officiel de la ville, incarcéré à la prison de la Santé à Paris pour tout un tas de malversations. Il se dit que leurs chers administrés, qui raffolent du faisandé, sont morfondus de douleur et sont en quête d'une rapide libération de leur idole. Madame n'est pas en reste puisqu'elle est aussi sous le coup d'une condamnation, mais son état de santé serait selon son médecin, incompatible avec la prison. D'ores et déjà, on peut très bien envisager que l'un des deux époux se présente aux prochaines élections municipales qui auront lieu en 2020. Pourquoi ne pas installer d'ailleurs le bureau de vote dans le parloir de la prison ? Affaire à suivre...

Posté par Gilleren à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2019

PAROLES DE STADE ( de foot)

foot supp

Posté par Gilleren à 18:27 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 septembre 2019

CÔTÉ COUR

airb 2

 

 

 

 

airb 4

airb 3

Jamais l’appellation n’aura autant justifié son sens ! C’est Airbnb qui propose cette location de luxe, de calme et de volupté sur l’île de Sheppey, située à l’estuaire de la Tamise à 60 km de Londres. Et c’est donné, Ladies and Gentlemen ! 8 euros la nuitée ! Les propriétaires ont voulu exploiter la cour qu’ils ont derrière la maison, là ou habituellement on attache le chien, pour y installer une tente de camping tout confort avec matelas pneumatique et sac de couchage fournis. Sachez que vous ne pourrez pas être accompagné car la place est réduite. La location aurait déjà trouvé des preneurs, paraît-il, et parmi eux, il en est qui ont attribué au logement du 5 sur 5 !  En Angleterre, il y a assurément   des masos comme chez nous ! Sûrement le plaisir de dormir dehors, mais quand on sait que le dehors peut vous offrir bien d’autres places idylliques, on reste rêveur. Peut-être est-ce le top du top de cette location, les toilettes, qui ont su enflammer et appâter le touriste ? Un vrai siège de wc posé au sol avec dans le fond un sac plastique pour récupérer les besoins. Les proprios très attentionnés ont même prévu du produit à litière pour chat afin de recouvrir tout ça. Il est demandé à l’usager de venir déposer au petit matin le sac garni devant la porte des locataires. Peut-être pour donner un coup de mieux aux plants de tomates ?Je ne vous dis pas où je l’aurais jeté le sac à merde, si j’avais été concerné ! Je te leur aurais fait une permanente à ma façon à ces braves hôtes que ça aurait remis en question leur belle âme de logeurs. J’en trépigne car je garde personnellement un très mauvais souvenir d’une location sur l’île de Noirmoutier où l’on s’était fait avoir en beauté avec M.A. C’était pas sous la tente, mais nous avions peu apprécié la cabane à jardin, aménagée en pseudo studio que nous avions retenu à l’aveuglette dans une propriété de l’île pour la semaine. Je vous passe les détails mais nous y avons passé qu’une seule nuit où il pleuvait des seaux, et je me demande encore comment un drame sanglant avait pu être évité. Quand j’ai sonné à la porte de la villa pour remettre les clés du gourbi à la marchande de sommeil, j’ai aperçu la verrière au fond du salon qui donnait sur une immense piscine. J’avais encore sur moi l’odeur du plâtre humide du cabanon, et dans le dos les meurtrissures du lit de fortune coincé entre le petit lavabo et la gazinière. C’était sur une île aussi, et sur ce coup- là, le couillon, c’était moi. Mais revenons à l’île de Sheppey et jetez un petit coup d’œil aux goguenots ci-dessous. Sont-y pas croquignolets !?

airb

Posté par Gilleren à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2019

LIQUIDATION DU STOCK

bolso

Par représaille, Bolsonaro, l'idiot de Rio, a décidé de boycotter le bon vieux Bic de chez nous dont il usait jusqu'à présent. Et bien, sans vouloir déroger à l'éthique de ce blog, je lui fais passer ce petit message en ne doutant pas que ça lui donnera bonne mine.

Posté par Gilleren à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2019

COOING IN G7

g7 1

g7 2

Sans vous faire injure, je traduis, car nul n'est tenu à la langue anglaise, surtout quand on la bredouille comme moi.

Cooing in G7 : Roucoulades au G7

Photo 1  : "Elle a toujours préféré les bruns et les types de son âge. Va falloir que je me méfie de ce jeune coq!". ( Le type en question, c'est Trudeau, le beau gosse du Canada.)

Photo 2 : "Et si je jouais dans ma catégorie, j'aurais l'air moins idiot, mon petit oiseau d'amour!"

Posté par Gilleren à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2019

ANGELA À L’AISE DANS SES PANTOUFLES

merkel

Posté par Gilleren à 23:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

TRAFIC FLUIDE SELON ÉLÉPHANT FUTÉ

ps

A l' Université d'été du parti socialiste, ça ne se bouscule pas sur le parvis. Qui a dit que le parcours sup était le parcours du combattant !? Cette jeune femme devrait trouver une place sans problème, à condition toutefois que le concierge n'ait pas pris la dernière semaine d'août pour ses vacances.

Posté par Gilleren à 15:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

EN LAS BOLAS

toro 2

toro 1

Voila du classique, si on peut dire ! On ne va pas refaire le débat ici avec ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Moi, je suis plutôt contre, et je comprends bien  que les aficionados s'en battent les cojones.  Cette histoire encornée se déroule durant la "Semana Grande" a Bilbao en Espagne. Sur le cliché du haut, on peut voir le fringant matador Paco Urena, brandissant  les deux oreilles d'un taureau vaincu, mais comme ça ne sourit pas forcément tous les jours, le même Paco, aux arènes Vista Allegre, s'en prend plein les cojones, ou plein les bolas, si vous préférez. On va pas se les casser pour une simple question de vocabulaire espagnol. A ce propos, je regrette simplement que dans le deuxième scénario, le taureau qui s' en sort vainqueur n'ait pas le loisir de lever ses pattes en l'air, pour jouer à son tour des castagnettes.

Posté par Gilleren à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2019

SHOCKING !

boris 7

Quand on pense que les Anglais en font des tonnes sur l' Etiquette, jusqu'à déconseiller de toucher les bords de la tasse de thé quand on touille avec la cuillère. Il semble pourtant que le Code des bonnes manières n'interdise pas de mettre les pieds sur la table à moins que ce soit une habitude toute personnelle de Bojo le clown. Babette en est outrée, forcément, et je dirai même plus, carrément trouducutée.

( What a mess ! This guy is the shame of england ! : Quel goujat ! Ce mec est la honte de l'Angleterre ! )

Posté par Gilleren à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]