Blog AMERTUME

15 septembre 2019

FRUITS DE SAISON

prison 4

Dois-je préciser et faire les présentations ? Peut-être pour mes lecteurs d'Outre Atlantique pour qui ça n'est pas venu aux oreilles ?! Et bien, c'est Madame le Maire par intérim de Levallois- Perret, Isabelle, pour les intimes, qui vient rendre visite à son époux, Mr Balkany, le maire officiel de la ville, incarcéré à la prison de la Santé à Paris pour tout un tas de malversations. Il se dit que leurs chers administrés, qui raffolent du faisandé, sont morfondus de douleur et sont en quête d'une rapide libération de leur idole. Madame n'est pas en reste puisqu'elle est aussi sous le coup d'une condamnation, mais son état de santé serait selon son médecin, incompatible avec la prison. D'ores et déjà, on peut très bien envisager que l'un des deux époux se présente aux prochaines élections municipales qui auront lieu en 2020. Pourquoi ne pas installer d'ailleurs le bureau de vote dans le parloir de la prison ? Affaire à suivre...

Posté par Gilleren à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 septembre 2019

PAROLES DE STADE ( de foot)

foot supp

Posté par Gilleren à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2019

CÔTÉ COUR

airb 2

 

 

 

 

airb 4

airb 3

Jamais l’appellation n’aura autant justifié son sens ! C’est Airbnb qui propose cette location de luxe, de calme et de volupté sur l’île de Sheppey, située à l’estuaire de la Tamise à 60 km de Londres. Et c’est donné, Ladies and Gentlemen ! 8 euros la nuitée ! Les propriétaires ont voulu exploiter la cour qu’ils ont derrière la maison, là ou habituellement on attache le chien, pour y installer une tente de camping tout confort avec matelas pneumatique et sac de couchage fournis. Sachez que vous ne pourrez pas être accompagné car la place est réduite. La location aurait déjà trouvé des preneurs, paraît-il, et parmi eux, il en est qui ont attribué au logement du 5 sur 5 !  En Angleterre, il y a assurément   des masos comme chez nous ! Sûrement le plaisir de dormir dehors, mais quand on sait que le dehors peut vous offrir bien d’autres places idylliques, on reste rêveur. Peut-être est-ce le top du top de cette location, les toilettes, qui ont su enflammer et appâter le touriste ? Un vrai siège de wc posé au sol avec dans le fond un sac plastique pour récupérer les besoins. Les proprios très attentionnés ont même prévu du produit à litière pour chat afin de recouvrir tout ça. Il est demandé à l’usager de venir déposer au petit matin le sac garni devant la porte des locataires. Peut-être pour donner un coup de mieux aux plants de tomates ?Je ne vous dis pas où je l’aurais jeté le sac à merde, si j’avais été concerné ! Je te leur aurais fait une permanente à ma façon à ces braves hôtes que ça aurait remis en question leur belle âme de logeurs. J’en trépigne car je garde personnellement un très mauvais souvenir d’une location sur l’île de Noirmoutier où l’on s’était fait avoir en beauté avec M.A. C’était pas sous la tente, mais nous avions peu apprécié la cabane à jardin, aménagée en pseudo studio que nous avions retenu à l’aveuglette dans une propriété de l’île pour la semaine. Je vous passe les détails mais nous y avons passé qu’une seule nuit où il pleuvait des seaux, et je me demande encore comment un drame sanglant avait pu être évité. Quand j’ai sonné à la porte de la villa pour remettre les clés du gourbi à la marchande de sommeil, j’ai aperçu la verrière au fond du salon qui donnait sur une immense piscine. J’avais encore sur moi l’odeur du plâtre humide du cabanon, et dans le dos les meurtrissures du lit de fortune coincé entre le petit lavabo et la gazinière. C’était sur une île aussi, et sur ce coup- là, le couillon, c’était moi. Mais revenons à l’île de Sheppey et jetez un petit coup d’œil aux goguenots ci-dessous. Sont-y pas croquignolets !?

airb

Posté par Gilleren à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2019

DU MÉGOT QUE L’ON PREND DANS SES DOIGTS…

Comme d'autres ont rêvé toute leur vie d'être une hôtesse de l'air, moi c'est reporteur que j'aurais voulu être. Ce dimanche matin, tout près du lycée Champollion, j'ai croisé ce groupe de filles, la plupart vêtues de jaune, pas avec le gilet, comme les clampins du samedi, mais en tee-shirt. A l'heure de la messe, ces demoiselles munies de sacs plastique ramassaient les mégots qui trainaient sur les trottoirs. Ni une, ni deux, ma vraie nature inassouvie a ressurgi et le les ai interpelées pour une petite interview. Beaucoup plus fastoche à réaliser qu'en Syrie ou en Afghanistan !  - Vous êtes d'une association ? Appartenez-vous à un commandeo écolo ? S'agit-il d'un bizutage ?- Rien de tout ça, m'ont elles répondu. Nous nous apprêtons à rentrer en IUT, et sommes juste des bénévoles, qui voulons faire de l'utile. Sans moufter, ces demoiselles ont bien voulu prendre la pose et quand je me suis éloigné, l'une d'entre ellles a dit à ses copines: " Vous l'avez reconnu !? C'était Gilren du Blog Amertume ! - On est pas tout à fait connes, qu'elles ont répondu, les copines ! Maintenant, libre à vous d'analyser leur démarche philosophique. J'aurais pu les interroger sur le choix de la couleur jaune ?? Etait-ce prémédité ou non ? Moi, ce que j'ai surtout retenu, en dehors de tout ça,  c'est qu'en zyeutant les mégots, y-avait pas bézef de tabac restant. Ramasseur de mégots, ça eut payé, mais ça paie plus ! Outre la membrane du poumon, les clopes coûtent tellement la peau du cul.

 

clop 2

 

clop 1

Posté par Gilleren à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LIQUIDATION DU STOCK

bolso

Par représaille, Bolsonaro, l'idiot de Rio, a décidé de boycotter le bon vieux Bic de chez nous dont il usait jusqu'à présent. Et bien, sans vouloir déroger à l'éthique de ce blog, je lui fais passer ce petit message en ne doutant pas que ça lui donnera bonne mine.

Posté par Gilleren à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 août 2019

COOING IN G7

g7 1

g7 2

Sans vous faire injure, je traduis, car nul n'est tenu à la langue anglaise, surtout quand on la bredouille comme moi.

Cooing in G7 : Roucoulades au G7

Photo 1  : "Elle a toujours préféré les bruns et les types de son âge. Va falloir que je me méfie de ce jeune coq!". ( Le type en question, c'est Trudeau, le beau gosse du Canada.)

Photo 2 : "Et si je jouais dans ma catégorie, j'aurais l'air moins idiot, mon petit oiseau d'amour!"

Posté par Gilleren à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2019

ANGELA À L’AISE DANS SES PANTOUFLES

merkel

Posté par Gilleren à 23:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

TRAFIC FLUIDE SELON ÉLÉPHANT FUTÉ

ps

A l' Université d'été du parti socialiste, ça ne se bouscule pas sur le parvis. Qui a dit que le parcours sup était le parcours du combattant !? Cette jeune femme devrait trouver une place sans problème, à condition toutefois que le concierge n'ait pas pris la dernière semaine d'août pour ses vacances.

Posté par Gilleren à 15:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

EN LAS BOLAS

toro 2

toro 1

Voila du classique, si on peut dire ! On ne va pas refaire le débat ici avec ceux qui sont pour et ceux qui sont contre. Moi, je suis plutôt contre, et je comprends bien  que les aficionados s'en battent les cojones.  Cette histoire encornée se déroule durant la "Semana Grande" a Bilbao en Espagne. Sur le cliché du haut, on peut voir le fringant matador Paco Urena, brandissant  les deux oreilles d'un taureau vaincu, mais comme ça ne sourit pas forcément tous les jours, le même Paco, aux arènes Vista Allegre, s'en prend plein les cojones, ou plein les bolas, si vous préférez. On va pas se les casser pour une simple question de vocabulaire espagnol. A ce propos, je regrette simplement que dans le deuxième scénario, le taureau qui s' en sort vainqueur n'ait pas le loisir de lever ses pattes en l'air, pour jouer à son tour des castagnettes.

Posté par Gilleren à 11:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 août 2019

SHOCKING !

boris 7

Quand on pense que les Anglais en font des tonnes sur l' Etiquette, jusqu'à déconseiller de toucher les bords de la tasse de thé quand on touille avec la cuillère. Il semble pourtant que le Code des bonnes manières n'interdise pas de mettre les pieds sur la table à moins que ce soit une habitude toute personnelle de Bojo le clown. Babette en est outrée, forcément, et je dirai même plus, carrément trouducutée.

( What a mess ! This guy is the shame of england ! : Quel goujat ! Ce mec est la honte de l'Angleterre ! )

Posté par Gilleren à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 août 2019

LA BÊTE QUI FAIT MOUCHE

cameleon

Fini, le temps du papier tue-mouches qu'on accroche au plafond pour piéger les bestioles ailées qui finissent par tomber dans le potage quand la colle est altérée.  Nul besoin non plus de la tapette à mouches qui peut  vous causer des dégats colatéraux. L'heure est au caméléon !  Installez le sur une table dans votre appartement, et de sa langue, qu'il a aussi longue que son corps , il saura vous débarrasser en un éclair de vos hôtes indésirables. 

Ce coup de génie photographique a été réalisé dans le désert du Namib en Afrique Australe  par Kurt Mueller de Zurich. Il était là au bon moment, et a su surtout dégainer plus vite que son ombre.

Posté par Gilleren à 10:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2019

MISE AU VERT À HOUTOUWAN

Besoin de calme, de verdure, de dépaysement, alors n’hésitez pas en louant cet été, une petite maison à Houtouwan au nord de l'île de Shengsan en Chine, un ancien village de pêcheurs abandonné par ses habitants au début du siècle pour des raisons économiques. Pour les réservations voir avec l’agence XI JINPING, Zhongnanhai PEKIN.

houtouwan 1Une vue d'ensemble du village. Il faudra sûrement prévoir une dynamo pour l'électricité et des bonbonnes de flotte. 

houtouwan 2Tenue de camouflage assurée. Pour vivre heureux, vivons caché, dit-on. Faites vous bien indiquer quelle est la bonne maison !

houtouwan 7

A bien y regarder, il semblerait qu'il y ait quelques maisons où l'on a fait de la résistance. Toujours utile pour emprunter une pincée de sel !

houtouwan 4Le GPS et c'est parti ! Bonnes vacances ! Nuits de Chine, nuits câlines, nuits d'amour ....

 

 

Posté par Gilleren à 18:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2019

LA PUTINOPATHIE

mal au ventre

De quoi que c’est qu’il s’agit, la putinopathie, allez-vous me demander ! Et bien, c’est tout bêtement une maladie que l’on contracte en Russie, quand on s’oppose au Tsar Poutine 1er. Ça commence par un petit coup de moins bien hépatique, comme un barbouillement après avoir mangé trop de mayonnaise, et puis c’est suivi par de douloureux spasmes intestinaux, des sueurs à n’en plus finir, et des vomissements intempestifs, quand ce n’est pas une chiasse dantesque qui vous cloue sur le siège sanitaire. C’est ce qui vient d’arriver au leader Russe de l’opposition, Alexei Navalny. Arrêté manu militari pour avoir organisé les récentes manifestations contre le Tsar Vladimir et conduit dans un premier temps en prison, il a dû être transféré à l’hôpital. Quelque chose de pas frais que ses geôliers ont dû lui servir, des champignons vénéneux, et venimeux aussi, un coup de froid sur le ventre, une contrariété, allez donc savoir !? Une putinopathie, ai-je dit, et on en meurt parfois ! Le blog Amertume souhaite tous ses vœux de bon rétablissement à Alexei Navalny.

 

navalny

 

 

L'arrestation du leader de l'opposition Alexei Navalny

 

 

Posté par Gilleren à 19:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LA FORME DE CLINT

clint

Le cow-boy nonagénaire pète la forme. A ce propos, il se confiait récemment sur son mode de vie : « …. Je n’ai jamais fumé, je n’ai jamais pris de drogue, je ne bois pas d’alcool, exceptée une bière de temps en temps  et je suis devenu un cow-boy végétarien ». Alors, les cigares qu’il mâchouille et les verres de whisky qu’il s’enfouille, ce ne serait donc pas pour de la vraie ?! Voilà de quoi nous tuer le western !

Posté par Gilleren à 12:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juillet 2019

BOJO AT THE QUEEN

bojo & queen

Comme le veut la tradition, Bojo est venu présenter ses civilités à Babeth et ainsi officialiser sa position de premier ministre. On pourrait plutôt penser à un grand dadet de la classe de troisième convoqué chez la Principale pour avoir lâché quelques boules puantes au fond de la classe.

Posté par Gilleren à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2019

THE CLOWN ELECTION

 

 

downing street

Comme prévu, désigné par les membres de son parti, c'est Bojo le clown qui prend les clés du 10 Downing Street. De gros coups de rigolade à venir, même si beaucoup s'apprêtent à rire jaune. On attend prochainement un numéro de duettistes avec son compère Trompette. Que le spectacle commence !

Posté par Gilleren à 18:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2019

CHERCHE HÔTEL AVEC PISCINE

Que je vous dise, je ne prise pas trop les piscines, du moins, celles publiques où l'on se retrouve parfois avec un poil au bout de la langue, si ce n'est pas entre les dents, où l'on a toutes les chances de se coller les pieds à des morceaux de sparadrap, et pire, de revenir à la maison avec une mycose entre les orteils, des verrues plantaires, un staphylocoque , un germe escherichia coli ou proteus mirabilis. Mais sur le coup qui m'amène ici, j'ai bien voulu faire exception. D'une part, pour ne pas laisser à l'écran durant cette pose estivale le guignol qui fut un temps, résident de  notre république, d'autre part pour apporter à mon ordi un peu de fraîcheur, et d'autre part d'autre part, parce que certaines de ces piscines n'ont rien d'une pataugeoire car elles offrent de grands espaces, et que le piètre nageur que je suis pourra s'esbaudir  sans trop craindre d'éclabousser la gente environnante. Mais n'allez pas me demander le prix de la nuit d'hôtel pour pouvoir y accéder !  L'élégance et la classe avant tout !

pisc 2

 

Le Belmond Hotel Caruso, sur la côte amalfitaine en Italie, est situé à 300 mètres d'altitude et offre une vue imprenable. Il est évident que traversée s'il y avait, je la ferais dans sa largeur. Et encore, avec une bouée !

 

pisc 3

 

Plongée dans le vent: l'hôtel Marina Bay Sands à Singapour abrite la plus haute piscine sur le toit du monde. Située à 57 étages au-dessus du sol, la spectaculaire piscine à débordement  couvre les sommets du trio de tours qui composent l’hôtel-casino Marina Bay Sands, de    2 561 chambres.  Pour en faire la longueur, il va me falloir compter une bonne semaine. Et sans regarder en dessous, of course !

 

 

pisc 4

 

La piscine à débordement du célèbre hôtel du Cap-Eden-Roc est perchée sur une crête rocheuse surplombant la Méditerranée à la pointe sud de Cap d’Antibes. Il offre une vue spectaculaire tout au long de la Côte d'Azur, de Juan-les-Pins aux îles de Lérins, au large de Cannes. Attention cependant à ne pas aller s'écorcher la peau, car c'est vrai que sur les bords, ça craint un peu.

pisc 5

 

À l'infini et au-delà, les vues depuis la piscine de l'hôtel Royal, du côté français du lac Léman, s'étendent à perte de vue. C'est à se demander si on se trouve dans la lac ou dans la piscine. J'y ferai peut-être un saut lors d'un de mes transferts d'espèces.

 

pisc 5

 

La Finca Cortesin en Andalousie possède quatre piscines réparties dans ses jardins, son spa et son club de plage. Il n'y a pas une mais quatre piscines dans les 67 suites de la Finca Cortesin. 

pisc 6

 

La piscine Josephine Baker en bord de seine sur le quai  Francois Mauriac. A taille humaine, celle-là, mais peut-être un peu trop classique et un air d'invitation à la compète. Pas pour moi !

 

pisc 7

 

Impressionnant: à 100 mètres, la piscine de Silversands à la Grenade est la plus longue des Caraïbes. Pistoche mise à part, ça évoque le Bloody Mary ou la Pina Colada à la paille.

 

pisc 8

 

La piscine du complexe Amanbagh, dans le Rajasthan en Inde. Luxe, calme, volupté et Nirvana !

pisc 9

La piscine Jubilee  sur la promenade de Penzance dans les Cornouailles est une piscine d’eau salée très appréciée. On a la vue sur le      Mt st Michel en face, et surtout un bel espace pour s'esbaudir.  

pisc 10

 

La piscine du Palace Downtown à Dubaï est entourée de palmiers et possède ses propres cabines climatisées. Pas de souci pour le bassin. On y va tout droit, et on revient. L'occasion aussi de rencontrer du keffieh et du burkini, histoire de laver son linge propre ou sale en famille.  

 

Posté par Gilleren à 21:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2019

SARKOZIUM CROISSANCE +

sarkoz

Paris Match, la revue des "grands" de ce monde n' y va jamais avec le dos de la cuillère pour y grandir l'infiniment petit. Même pas gêné de prendre un clampin de 1, 63 m, de le coller à côté de sa dulcinée qui affiche  1,78 m sur la toise, et finit par rebattre les cartes; Et il vous jurera ensuite que jamais ô grand jamais il ne retouche les images. Un miracle, alors, ou alors de la bonne pharmacopée ?

sarkozium

 

Posté par Gilleren à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2019

L’ AMOUR EST DANS LE PRÉ

burgess 1

Qu’y a-t-il de plus vicieux chez un rugbyman que d’aller planter ses doigts dans les yeux de l’adversaire au cours d’une mêlée quand on pense qu’on ne sera pas vu pas pris !? La fourchette » qu’on appelle ça, et dans le cas présent, c’est encore pire, car le salopard tente carrément d’énucléer son adversaire. C’est au rugby à 13 que ce délit a été commis et dans le championnat Australien avec dans le rôle de l’éborgneur le joueur vedette George Burgess. Son équipe a pour joli nom « les petits lapins de South Sydney ». Vous m’en direz tant ! 20 semaines d’expulsion des terrains qu’il devrait écoper alors qu’il serait plus judicieux de l’expulser à vie. Mais bordel de cul de kangourou, ça existe forcément le badmington en Australie, et c’est là que sa maman aurait dû l’inscrire. Mais en y réfléchissant bien, le petit lapin aurait été fichu de sodomiser son adversaire avec le manche de sa raquette. Le plus embêtant dans l'histoire, c'est que devant toutes ces sordides incivilités, Petit lapin n'en ayant pas le monopole, des tas de gamins en demande de sport doivent revoir leur choix...

burgess 2

Le petit lapin en question s'affichant sur Instagram avec sa copine. Garde bien tes lunettes, fifille !

 

Posté par Gilleren à 23:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

MIND YOUR OWN BUSINESS MR PUTIN !

osaka 1

Visiblement, ces deux là ne prolongeront pas ensemble leur séjour à Osaka où ils se trouvent avec leurs collègues pour le G20. Thérésa a eu cette bonne et juste répartie à l'égard de Vladimir voulant donner des leçons à l' Europe:  "Mind your own business" ! Voilà qu'est bien envoyé, et la traduction mot pour mot correspond à notre "Occupe toi de tes affaires" à laquelle on préfèrerait  celle bien de chez nous de "Occupe-toi de tes fesses" . Dailleurs, j' ai cherché sans résultat si chez les Anglo-Saxons, l'expression était usitée. Mind your buttons ? Mind your buttocks ? Mind your buttom ? Qu'on me le dise ! Vous êtes assez nombreux à venir ici, les Ricains, pour me donner une réponse. Merci !

osaka 2

"Si j'avais les jambes encore plus longues ou si la table était moins large, je lui enverrais un bon coup dans les couilles !"

Posté par Gilleren à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]