moutons

Les brebis défilaient hier dans les rues de Lyon pour protester contre le Plan Loup . Elles étaient 5.000 selon les bergers et 12.500 selon la police. Il y aurait eu bien plus de monde si ces fainéants de mâles avaient daigné se déplacer. Selon les bergers, le Plan Loup à venir donne tous les droits au prédateur. Les indemnisations pour les bêtes dévorées dépendraient des mesures de protection qu’auraient pris les éleveurs pour les protéger. En clair et pour faire simple, si vous prenez une grand-mère qui n’a pas mis un verrou de sécurité à sa porte et qui est dévoré par une bête de passage déguisée en petite fille, et bien les héritiers peuvent aller se cirer pour toucher une indemnisation. Pour en revenir à la manif, tout s’est passé dans le calme. Les brebis étaient en colère, mais cette colère était sourde et contenue et la maréchaussée n’a relevé aucune dégradation sur le parcours. Vous comprendrez chers lecteurs que j’ai voulu y ajouter une petite touche de fantaisie pour faire valoir leurs droits.